Santé : NEWREST vient de nous imposer une autre mutuelle !

Posté par Antonio-Bernard TUDOR, le 25 décembre 2016

Que se cache-t-il
derrière cette décision ?

Pour réduire les coûts, NEWREST nous impose désormais une autre mutuelle, qui lui permet de baisser sa participation de 20 €. La CFDT s’est opposée à ce choix, car il impose à chacun d’entre nous de payer une option de 40 € pour maintenir le niveau actuel de notre prestation. Décrytage.

© Wings

Pour rappel, c’est Mederic qui a assuré notre com-plé–mentaire santé, de novembre 2013 à janvier 2015. Après cette date, NEWREST nous a imposé AXA. Qu’en est-il aujourd’hui ? Pour toujours payer moins, et notamment au détriment de la santé des salariés, NEWREST a encore changé de mutuelle. Concrètement, cela démontre que pour NEWREST le fait de contribuer à notre cotisation annuelle pose problème.

Force est de constater qu’avec AXA, NEWREST a déjà réduit de 150 000 € par an le montant de sa participation, soit 300 000 € sur ces deux dernières années. Plus précisement, avec AXA, le salarié devait prendre une option pour maintenir le niveau global des prestations dont il a bénéficié en tant qu’assuré MEDERIC. Pour obtenir ce contrat, AXA a sous-évalué le montant de la cotisation, mais a perdu 600 000 € en deux ans. Pour continuer, elle avait exigé de revoir les cotisations à la hausse et les prestations santé à la baisse.

NEWREST veut gagner encore plus

En effet, NEWREST a fait le forcing pour ne plus assurer les conjoints ! Pour NEWREST, « tout est bon » pour faire toujours plus de profit, alors que les salariés se battent avec Prosper, Tempo, les bases roulantes, les procédures absurdes, les contrôles, etc.

Pour la CFDT, la mutuelle aurait dû faire l’objet d’un consensus social. Obtenir le meilleur rapport prestations-prix aurait dû être l’objectif d’une négociation loyale avec nos représentants, NEWREST et les mutuelles candidates. La CFDT demande donc à Newrest de réinvestir l’économie réalisée dans l’amélioration des prestations mutuelle. La CFDT a également défendu le principe d’une cotisation unique.

La CFDT vous dit tout !
De quelles sommes s’agite-t-il exactement ?

© Kues – Freepik

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Téléchargez le PDF en cliquant ici

Contact | Mentions légales | Crédits | Flux rss